Inspirés par la dernière sortie des prolifiques de la Timuzapata, je propose d'aller faire un tour sur les faces de l'Oussouet par Lesponne.
"Et pourquoi pas au départ de Gazost?"
C'est à ce moment là que j'aurais du dire à Sylvain : "M'enfin Bernardo, t'es complétement stone! T'as vu la carte? Ca va etre une putain de séance de sanglier dans les bois, dans des pentes à 45° glissantes criblées de noisetiers dans lesquels vont venir se prendre les skis qui seront forcement sur le sac puisqu'avec un départ à 750m, il n'y a aucune chance d'avoir de la neige en fond de vallon!!!"
Au lieu de quoi, je lui ai répondu : "Ok!"
En fait, parfois, je me demande si je suis pas bien réveillé (même à 21h...) ou si je suis tout simplement complétement con!

Bref après 1h30 de retournage de sous bois à coup de groin, on sort du bois, on rejoint la neige et on peut enfin chausser!!! Passage au pic de Mesplède puis traversée au col de Tos pour monter à l'Oussouet et là on peut enfin lacher les chevaux sur ces larges pentes où même les traces de la Timu ont disparues. Poudre tassée sur fond moelleux, que dire de plus!
Remontée au col sous le pic de mesplède et second run en face ouest aussi bon jusqu'à 1300m, altitude à laquelle où la neige s'est gentillement transformée en une couche uniforme qui ne diffère du nutella que par la couleur. Par contre pour ce qui est de coller au support de glisse, la ressemblance est bluffante!

Evidemment comme notre seconde nature porcine reprend vite le dessus, on remet les skis sur le sac pour rejoindre la caisse en scalpant quelques bonnes dizaines de noisetiers.

b01_sommetQuelques belles crêtes au dessus du vallon des sangliers

b02_trace_monteeBaignés par le soleil et cernés par la grisaille

b03_sommetPassage au col de Tos sous l'oeil du Montaigu

b04_descente_sylvainSylvain profite sur les larges pentes de l'Oussouet